Autant je rêve d'avoir un lapin de compagnie moelleux et dodu, autant je n'ai pas renoncé à en manger. La preuve en image...

31ebento30

   Phil me parle depuis un moment du lapin au chou rouge, marrons et pommes que sa grand-mère cuisine si bien... ce qui a finit par me donner l'envie d'essayer! J'ai eu du mal à trouver une recette sur le net, du coup j'ai improvisé et me suis plantée sur le temps de cuisson (le tout était un peu sec) mais le goût est pas mal (rien à voir avec celui de la sus-mentionnée grand-mère évidemment mais je suis quand même contente du résultat!).

31ebento30

Partie supérieure : batonnets de carotte (rapport au lapin...), morceaux de comté 18 mois (un délice), cup de purée de pommes de terre vitelottes (j'avais envie d'essayer de faire de la purée violette, et pourquoi pas un bento monochrome comme ceux de Trotine; et puis finalement je suis assez déçue de la consistance de ma purée, très compacte par rapport à celle faite avec des patates "classiques"... c'est normal qu'elles soient aussi sèches?), mandarine, amandes, gingembre confit en forme de carotte et couverts rose "petit lapin".

Partie inférieure : le fameux kinkala et le chou rouge aux marrons, pommes et vin rouge. Je pense que je retenterais ce plat en mode végétarien (sans le lapin). La recette : 1. Couper un morceau de lard en lardons très fins, émincer un oignon, couper un chou rouge en fines lamelles. 2. Faire revenir les lardons dans une cocotte avec un peu de graisse d'oie (gras, gras), puis rajouter les morceaux de lapin et les faire dorer sur toutes les faces. Retirer du feu et réserver sur une assiette. 3. Faire dorer l'oignon dans la cocotte et rajouter le chou et un verre de vin rouge, 2 feuilles de laurier et 2 clous de girofle. Laisser mijoter à couvert et sur feu doux pendant 30 minutes environ. 4. Rajouter le lapin, les marrons et les pommes et laisser cuire encore 30 à 40 minutes environ (je pense...) tout en rajoutant du vin si nécessaire (il faut que ça soit mouillé histoire d'avoir une sauce à présenter à la fin! ce qui n'étais pas mon cas).

Bon appétit!